Affiches

Crayon x : le dessin en direct

Lithographies

Commander : professionnels

Ambigrammes : les mots qu'on peut lire à l'endroit et à l'envers. Comme mon logo, sur lequel je fais des variations depuis… euh, depuis longtemps. Ou en les inversant en miroir, horizontalement ou verticalement. Parfois le même mot, parfois des mots différents. Un petit exercice de graphisme pas toujours facile qui tend à maltraiter la typographie et la calligraphie, parce qu'il n'est ni l'une ni l'autre. À quoi ça sertx? strictement à rien. C'est un jeu, rien de plus. Ça cessera définitivement de présenter un intérêt quand il y aura des clubs, une Fédération nationale d'Ambigramme, ce qui ne saurait tarder. On peut évidemment chercher, et trouver, des sens profonds, si on aime les spéculations un peu vaines. Il est très facile de se constituer un répertoire de lettres inversibles, et de piocher dedans sans se creuser la cervelle. On peut même obtenir des ambigrammes tout faits sur internet, et même des générateurs automatiques pour qui on n'a pas encore programmé une touche d'originalité. On a beau ne pas se gargariser avec le mot de créativité, là on est au degré zéro.

Quelques règles de base pour que ça ne reste qu'un jeu : d'abord, être prudent avec les règles ; chaque auteur énonce les siennes et elles sont souvent incompatibles. Je dirais donc en premier, être immédiatement lisible (ce ne doit pas être une devinette), éviter les excès de fioritures (souvent indispensables dans un sens, mais inutiles dans l'autre), et respecter le graphisme (savoir au minimum écrire et dessiner, mais ça on ne sait jamais assez). Contrairement à ce qu'on peut lire ici et là, ce n'est pas de la typographie (par nécessité, chaque lettre doit être différente d'une autre, tout en ayant l'air d'être de la même famille). Ce n'est pas non plus de la calligraphie, qui exige l'harmonie et la spontanéité du geste, incompatibles avec la recherche du bon tracé dans les deux sens : tout au plus, on en donne l'illusion. Et puis, rester modeste. Il y a toujours une autre solution (meilleure), et cent autres façons de l'habiller. Sur cette page, quelques essais, pour l'amusement donc, et donc très améliorables évidemment (l'exé n'a jamais été mon truc). Il n'y a pas de légende, pas de solution de l'énigme : si vous n'arrivez pas à lire immédiatement, c'est que c'est mauvais, c'est raté, ça ne compte pas. Si par hasard un de ces ambigrammes vous plaît, vous pouvez l'utiliser pour un usage personnel  (si c'est commercial, attention, je mords). Il y a quelques rencontres inopinées avec des choses faites par d'autres, mais juré-craché, je ne copie personne, je n'aime pas ça, et je n'accuse personne de le faire, c'est normal que sur un problème identique on trouve des solutions proches.

 

 

Illuminati

Illuminati, en hommage (respectueux) au maître des ambigrammes John Langdon, et histoire de ne pas faire comme lui en blackletter (ou gothique), parce que la gothique à toutes les sauces pratiquée par nos amis anglo-saxons n'est pas dans nos traditions françaises. Et si le même Maître dit que l'ambigramme impose son propre style, j'ose dire qu'on peut toujours essayer de lui résister, et lui imposer le style qu'on a choisi (non mais !). Même si on ne réussit pas à tous les coups.


Ouvert… fermé

Le petit classique : Ouvert - Fermé. (survolez avec la souris pour faire tourner)

Noir et Blanc

Le désespéré

Réflexion désespérée


Miroirs

Museum

Le Muséum de Toulouse s'est offert un logo où le M final est à l'envers, laissant croire à un ambigramme. Alors qu'un vrai ambigramme "en miroir" était à leur disposition, tellement simple et évident !


Plein-vide

Un autre en miroir : plein, ou vide.


Des prénoms pivotants simples

Magali


Camille

Camille



Agathe

Agathe


Amandine




Christine


Clémentine


Guillaume


Et quand les deux précédents sont ensemble, voilà ce que ça donne, dans les deux sens (survoler avec la souris) :

Clémentine et Guillaume


Élisabeth


Hélène


Ingrid


Irma



Michèle


Romain


Xavier


Yseult


Ambigramme

Chaud et froid


Géographiques

Paris

Paris, toujours Paris, et Swinging London (en british gothique et en quasi-anglaise, bien sûr).

Swinging London

Et un pivotant croisé : Lyon traversé par le Rhône et la Saône.

Lyon, le Rhône, la Saône


Les mots dans les mots. Lire entre les lettres, ou dans les lettres.

Pour tous les goûts : en un mot comme en quatre, les saveurs salé-sucré-acide-amer. Pour ce prix-là, vous ne pouviez pas demander en plus des qualités de lisibilité et de qualité graphique, mais je vous promets d'essayer.

Saveurs


Hommes de lettres


Musiques & danses




Pas un ambigramme, rien qu'un petit jeu.

Yoyo